Simulateur Credit
Publié le - 334 visites -

Investir dans le patrimoine national vous permet de réduire vos impôts

Placer son argent dans un bien immobilier appartenant au patrimoine national est un excellent moyen de se constituer non seulement un patrimoine aux valeurs sûres, mais aussi d’amoindrir son impôt sur le revenu. Cet investissement est donc recommandé aux contribuables désireux d’alléger leur fiscalité via un investissement à long terme, pendant une durée minimale de neuf ans. Il s’agit de l’investissement sous le dispositif Malraux. Voici les particularités de ce placement unique en son genre.

Investir dans un bien ancien classé patrimoine historique

L’investissement sous Malraux ne concerne que les biens immobiliers anciens, mais pas n’importe lesquels : ils doivent être labellisés « patrimoine historique ». De plus, ces biens profitent d’un emplacement stratégique : en plein centre-ville. Ils doivent en outre répondre à certains critères quant au type de quartier auquel ils appartiennent. En effet, ces biens anciens ne sont éligibles à la loi Malraux que s’ils sont situés dans les quartiers anciens dégradés ou dans les anciens secteurs sauvegardés. On parle également de site patrimonial remarquable :

  • avec PSMV (plan de sauvegarde et de mise en valeur)
  • avec PVAP (plan de valorisation de l’architecture et du patrimoine)

C’est à partir de l’appartenance du bien au type de site patrimonial que le calcul de la défiscalisation est réalisé. Soit 20% ou 22%.

Tous les détails expliqués par des professionnels sont sur defiscalisezmoi.com.

Réaliser obligatoirement des travaux de rénovation

Afin de profiter de la réduction d’impôts proposée par le dispositif, l’investisseur est invité à opérer des travaux de rénovation sur le bien. Ceux-ci sont toutefois règlementés. La mairie ou la préfecture doit avoir donné son feu vert avant la réalisation des travaux : en effet, l’aspect du bien ne doit pas être totalement modifié, le but étant de conserver les valeurs historiques d’origine. Un architecte des bâtiments de France est appelé à valider la qualité des travaux.

Placer un bien Malraux dans son patrimoine : quel intérêt ?

Investir dans un bien classé patrimoine historique et situé en plein cœur de la ville, c’est la garantie d’une plus-value à la revente. Au terme de l’investissement, le propriétaire du bien en effet peut décider soit de le revendre, soit de le conserver. Dans ce second cas, il pourra l’occuper selon ses convenances, à titre de résidence principale ou secondaire.

De plus, la pierre a toujours été considérée comme étant un placement fiable et porteur. Le rendement est de 3% à 3,5% par an. L’immobilier est également à l’abri des incertitudes économiques, à la différence des produits boursiers tels que les actions et les obligations, ou encore les autres actifs tangibles.

Et si l’on investissait à petit prix pour profiter de la loi Malraux ?

Il est possible de jouir des avantages proposés par la loi Malraux à moindre coût, avec en plus une gestion locative déléguée ! Pour cela, l’investisseur place des parts de SCPI dans son patrimoine. Ce sont les sociétés civiles de placement immobilier, dont la constitution du parc, les démarches administratives et la gestion des baux locatifs sont totalement prises en main par des opérateurs agréés. Cela sous la supervision de l’AMF.

Autres possibilités de défiscaliser dans l’immobilier – ancien ou neuf

L’investissement dans la pierre offre de nombreuses possibilités à vocation défiscalisante, que ce soit un bien neuf ou ancien. Le bien neuf par exemple peut profiter des avantages de la fameuse loi Pinel, avec une réduction d’impôt maximale allant jusqu’à 21%. La loi Pinel outremer propose une défiscalisation de l’ordre de 32%.

Pour défiscaliser dans l’ancien classique en revanche, le dispositif éligible est celui du déficit foncier. Le montant des charges devra alors être supérieur à celui des travaux de remise aux normes. Ce qui va créer un déficit foncier déductible de l’imposition de l’investisseur.