Simulateur Credit
Publié le - 728 visites -

Quelques conseils pour calculer sa mensualité de prêt immobilier

Il est important de bien calculer sa mensualité d’emprunt car si elle est trop faible, vous mènerez une vie financière plus libre mais l’emprunt coûtera énormément cher. Dans le cas contraire, si la mensualité est trop importante, vous risquez de vivre un grave problème financier pouvant compromettre votre avenir… Ainsi, voici quelques conseils pour calculer vos mensualités et faire le meilleur choix de votre pret immobilier.

Calculer les revenus, dépense fixes et taux d’endettement actuel

D’abord, définissez toutes vos rentrées d’argent « régulières » : salaire net mensuel et toutes autres sources de revenu invariable (revenus locatif, aide sociales, pension alimentaires…). Les revenus variables pourront être comptés si vous en estimez une moyenne sur au moins 10ans.

Ensuite, calculez votre taux d’endettement actuel : Il faut compter tous vos emprunts (crédits à la consommation, crédits automobiles, prêt immobilier…) que vous devez rembourser actuellement. Le bon point de repère serait que la mensualité d'emprunt immobilier plus les mensualités de tous ces autres ne dépasse pas 33% de vos revenus.

Faites le point sur vos dépenses fixe : logement, nourriture, santé, voiture assurance, impôts…Estimez de la manière la plus précise possible vos dépenses fixes en incluant toutes les mensualités des autres emprunts encore à rembourser.

Mettre dans le calcul les projets possibles

Ne pas oublier de se faire plaisir ; en effet, des familles se voient privés de vacances, de plaisirs à cause de mensualités de crédit trop élevé. Ainsi, ne vous faites pas avoir. Définissez quelle part de vos revenus vous souhaitez conserver pour vos loisirs.
Avant de s’engager pour un crédit mensuel de plusieurs années, il est avisé de prévoir le financement de ces projets coûteuses tels que le mariage, l’achat de voiture, grand voyage, études des enfants, création d’entreprise…

Pensez à calculer ce qui vous restera à vivre

Lorsque vous aurez obtenu votre immobilier, ne faites pas l’erreur de comparer votre mensualité à votre loyer dans vos calculs. Il est préférable de ne garder que le loyer hors charges (eau et électricité, chauffage…) car vous aurez toujours à les payer dans votre immobilier acquis, mais en plus, en tant que propriétaire vous aurez à payer des taxes foncières, des frais de rénovation…
La banque permet parfois le dépassement de la limite fictive de mensualité de 33%.Ainsi, privilégiez votre « reste à vivre » par rapport à votre revenu, une fois que la mensualité d’emprunt est déduit.

Pensez à l’impact de vos mensualités sur le coût de votre crédit. En effet, plus votre mensualité est basse, plus vous devrez rallonger la durée de votre prêt, et donc plus le crédit coûtera cher. Il est alors avisé de choisir une mensualité la plus élevée possible selon votre cas.

Cherchez à avoir le choix le plus judicieux

Fuyez les durées d’emprunt standard (15/ 20 /25ans) proposé par les banques. Optez pour une mensualité plus élevée autant que possible et diminué la durée de l’emprunt par exemple sur 18ans. Vous y gagnerez un paquet d’argent.

Enfin, optez pour un lissage de prêt vous permettant d’obtenir des mensualités constante malgré les différences de durée de vos différents emprunts immobiliers pour éviter d’avoir des mensualités trop importantes au départ. Car souvent, on ne finance pas son achat de logement par un seul crédit immobilier.